Vidéo : démonstrateur de « morphing » de voilure par FlexSys


FlexSys et Aviations Partners ont présenté au salon national de l’aviation d’affaire, à Orlando, un démonstrateur de voilure à déformation contrôlée (ou « morphing wing»).
La vidéo ci-dessous, filmée par Aviation Week, montre la gamme de formes que le segment de voilure est capable d’adopter (de -9° à +40°) pour s’adapter à différentes vitesses et attitudes de l’avion.

Les deux sociétés, regroupées dans une coentreprise, travaillent avec un client, dont le nom n’a pas été révélé, pour installer en rétrofit un segment de voilure de ce type sur un appareil commercial existant. Le projet approcherait de la revue de définition préliminaire.

Le démonstrateur présenté à Orlando s’appuie sur les structures flexibles continues de FlexSys : des structures composites d’un seul tenant, sans articulations, où les contraintes et les déformations sont distribuées sur toute la section déformable. Sur son site, FlexSys précise :

Nous exploitons l’élasticité de matériaux conventionnels (comme les aciers à haute résistance, l’aluminium, le titane et les composites verre, carbone ou à matrice métallique) pour obtenir de la souplesse sans compromettre la résistance et la résilience du matériau.
Nous appliquons de faibles efforts à une géométrie interne brevetée qui fait passer une structure « monobloc » d’une forme à une autre, de façon réversible.

flexsys morphing

Cette série d’images donne quelques indices sur ce qu’est la « géométrie interne brevetée » utilisée par FlexSys.

Notre technologie répartit les efforts des actionneurs sur l’ensemble de la géométrie, pour distribuer la déformation sans concentrations de contraintes. Ceci nous permet de réaliser des transformations complexes, reproductibles, à moindre masse, avec une grande précision dimensionnelle (…) et à coût abordable.

Flexsys met en avant la tenue à la fatigue et la facilité d’assemblage et de maintenance de ses systèmes, dues à l’absence d’articulations mécaniques.

Des tests menés par la NASA ont démontré la capacité de la technologie à résister à des charges très importantes. Les tests ont aussi confirmé les prévisions de FlexSys : 2 % de réduction de trainée en rétrofit, et 12 % sur des voilures nouvellement conçues.

Si elle se concrétise, cette application a le potentiel d’améliorer significativement l’efficacité des voilures sur tout le profil de vol, de réduire la consommation de carburant, les émissions polluantes et même le bruit grâce à l’absence de fentes entre la voilure fixe et la portion déformable.

La coentreprise démarche actuellement les constructeurs aéronautiques, et propose sa technologie sous licence, avec le soutien de ses ingénieurs pour l’adapter aux besoins de chaque appareil.

Sources :
FlexSys And Aviation Partners Display Morphing Wing, Aviation Week,
4 novembre 2016

What Are Compliant Mechanisms ?, site officiel de FlexSys
Compliant mechanism, Wikipedia


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web : Kasutan. Le Journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.