JEC World 2018 : e‐Xstream


e‐Xstream engineering est un éditeur de logiciel spécialisé dans la modélisation multi‐échelles des matériaux composites.

Digimat, la plate‐forme logicielle développée par e‐Xstream, s’appuie sur des méthodes d’homogénéisation non linéaires pour simuler le comportement des matériaux composites à partir des propriétés de leurs constituants élémentaires (fibres et résines par exemple).

Ces outils de simulation peuvent être utilisés à différentes échelles, pour réaliser par exemple des campagnes de tests sur « éprouvettes virtuelles » (développement et qualification de nouveaux matériaux), pour dimensionner des structures (en interface avec des solveurs éléments finis) ou pour optimiser des procédés de fabrication, comme l’injection ou la fabrication additive.

C’est l’objet de la solution Digimat‐AM, récompensée d’un prix de l’innovation JEC en 2017, que le Dr El Hachemi, Directrice des ventes, présente comme une « imprimante 3D  virtuelle ». Elle permet aux concepteurs de tester différents matériaux, paramètres d’impression et géométries, sans « consommer » de matière, pour limiter les contraintes résiduelles, les porosités et la déformation des pièces imprimées.
Les fournisseurs de matière première et d’imprimantes l’utilisent aussi pour accompagner leurs clients dans l’optimisation de leurs fabrications.

e‐Xstream est une « spin‐off » de l’Université de Louvain, aujourd’hui basée au Luxembourg et membre du groupe Hexagon, qui reste très liée au milieu universitaire, et emploie environ 60 personnes, en majorité des chercheurs et des doctorants.


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web : Kasutan. Le Journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.