Les publications du Journal du Composite sont interrompues

Nous recentrons nos activités sur la création de sites internet.

Besoin d'un site comme celui-ci ou d'une boutique en ligne ?
Retrouvez-nous sur Kasutan

Compte‐rendu du salon JEC World Composites 2016


Nouveau record de fréquentation pour l’édition 2016

JEC World, le plus grand salon international consacré aux composites, avait lieu du 8 au 10 mars dernier dans un nouveau lieu (Paris Nord Villepinte), où 1300 exposants occupaient 62 000 m². Plus de 36 000 professionnels ont visité le salon, établissant un nouveau record de fréquentation.

Cette édition présentait les composites d’une manière complètement différente, avec l’introduction des Planètes : quatre nouvelles zones d’exposition qui occupaient 18 000 m², consacrées chacune à un marché spécifique (Aéro, Auto, Sport et Développement Durable). Ces zones ont rencontré un grand succès auprès des visiteurs, qui ont pu y observer de nombreuses innovations, assister à des démonstrations et échanger avec les exposants.

Toujours plus léger

Dans un contexte d’attention accrue envers les thèmes environnementaux – recyclage, énergies renouvelables – les structures allégées rendues possibles par les matériaux composites retiennent de plus en plus l’attention, et leur utilisation continue de progresser.

Cette tendance à l’allègement a encouragé l’innovation aussi bien concernant les matériaux que les procédés, et saute aux yeux à tous les stands, aéronautiques, industriels et surtout automobiles.
Des structures de voitures, des voitures et même des bus de ville étaient exposés pour démontrer les nouvelles applications des composites dans les transports.

Nouveau nom et nouveau lieu pour plus de confort

Pour mieux refléter la dimension globale de l’évènement, le salon a été rebaptisé cette année JEC World (au lieu de JEC Europe pour les éditions précédentes). Autre nouveauté de l’édition 2016 : le salon se tenait à Paris Nord Villepinte, plus facile d’accès en avion et en train que la Porte de Versailles. Ce déménagement a également permis d’augmenter la superficie, et d’offrir plus d’espace aux exposants et aux visiteurs. Les installations incluaient aussi une connexion wifi, un service de conciergerie et des écrans tactiles répartis dans les allées.

Conférences et annonces

Le contenu proposé pendant les trois jours était d’une grande qualité technique avec 11 conférences, organisées en collaboration avec Innovev, le Cetim, e‐Xstream, l’Université de Standford, l’Onera, le cluster Innovation Composites, AZL et Dassault Systèmes. A ces conférences s’ajoutaient 30 présentations technico‐commerciales et 40 présentations dans les Planètes.

De nombreux intervenants ont profité de l’occasion pour présenter de nouveaux produits ou annoncer des coopérations, comme celle de Continental Structural Plastics et Mitsubishi Rayon, qui travailleront ensemble sur le formage par compression de matériaux plastiques renforcés de fibres de carbone pour les applications automobiles.

Tendances lourdes : thermoplastiques et automatisation

La progression des thermoplastiques est évidente, dans le secteur aéronautique comme dans l’automobile, et s’appuie sur des procédés de plus en plus sophistiqués pour remplacer les pièces conçues pour les thermodurcissables.

Pour les deux catégories de matériaux, l’automatisation progresse de façon spectaculaire. Le Stellar Project, un consortium mené par NetComposites, en collaboration avec Fraunhofer ITP, vise à développer la dépose rapide et automatisée de rubans thermoplastiques. Des pièces et une démonstration du concept étaient présentés au salon.

La société néerlandaise Boikon faisait la démonstration d’un système automatisé de constitution de préformes utilisant des ultrasons pour lier les plis.

Pinette Emidecau Industries, basé à Chalon‐sur‐Saône, en France, a annoncé avoir décroché un contrat auprès d’un client canadien pour une usine clés‐en‐mains au Vietnam. La ligne de production, à haut niveau d’automatisation, inclura 82 machines.

L’entreprise macédonienne Mikrosam a révélé travailler sur une machine d’enroulement filamentaire plus sophistiquée que jamais, capable de produire à grande vitesse, et avec très peu d’intervention humaine, n’importe quel réservoir de gaz naturel.

Rendez‐vous en 2017

La popularité croissante encourage les organisateurs à prévoir une nouvelle édition l’année prochaine, à laquelle de nombreux exposants ont d’ores et déjà confirmé souhaiter participer.

Instantanés

La première voiture imprimée 3D

Une centaine de villes représentées

Diversité des vélos en composite

« Carbone, RTM et tressage. Saviez‐vous que les vélos sont maintenant si légers qu’on doit leur AJOUTER du poids ?»

Démonstrations

Et même un concert !

Remise des prix de l’innovation

Exemples de pièces

« Enfin ! Conception hybride pour une structure primaire. BMW ouvre la voie aux composites dans l’automobile »

Sources :

Gran éxito de la JEC World Composites 2016, Centro Español de Plasticos, 17 mars 2016

2016 JEC World in Paris (Day 2): Composites in transition, Sara Black, Composites World, 9 mars 2016

Crédit photo : JEC Composites.


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web : Kasutan. Le Journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.