Les publications du Journal du Composite sont interrompues

Nous recentrons nos activités sur la création de sites internet.

Besoin d'un site comme celui-ci ou d'une boutique en ligne ?
Retrouvez-nous sur Kasutan

Rattrapage JEC #2 : Stephen Tsai, José Daniel Melo et la théorie de la trace


Stephen Tsai, professeur émérite à l’Université de Standford, et José Daniel Melo, professeur invité, ont donné une conférence de 2 heures et demie à l’occasion du salon JEC World. L’objectif était de présenter aux concepteurs de structures composites les bases de la « théorie de la trace » et l’application de cette théorie à la conception des stratifiés.

Cette théorie propose une approche radicalement nouvelle, qui diminue le nombre d’essais nécessaires pour caractériser un matériau composite, accélérant ainsi l’établissement des admissibles pour la conception et la fabrication de nouveaux matériaux composites.

D’après la théorie, la trace de la matrice de rigidité d’un matériau orthotrope est invariante, et suffit à prévoir l’intégralité du comportement en rigidité du matériau.

La matrice de rigidité d’un matériau composite est constituée des quatre modules d’Young (longitudinaux et transverses), du coefficient de Poisson et du module de cisaillement plan. Ces six propriétés seraient condensées en une seule : la trace.

La théorie de la trace est présentée plus en détail dans cet article de Composites World.

Elle a été élaborée par les professeurs Tsai et Melo, ainsi que par Alan Nettles, ingénieur en matériaux composites à la NASA, professeur invité à Standford, le docteur Waruna P. Seneviratne, directeur technique à l’Institut National pour la Recherche Aéronautique, Yasushi Miyano, professeur d’ingénierie à l’Institut de Technologie de Kanazawa, au Japon, et Jared Nelson, doctorant à l’Université d’État du Montana.

Le professeur Tsai a annoncé que l’Université de Standford organisait en juin un séminaire en ligne d’une semaine consacré à la théorie de la trace (programme et inscription ici).

Source : « JEC World 2016, the full report », Jeff Sloan, Sara Black et Donna Dawson, Composites World, 29 mars 2016.
Crédit photo : Instron.

Cet article fait partie de la série « Rattrapage de printemps » du salon JEC 2016 : chaque jour, retrouvez sur le Journal du Composite un nouvel extrait du compte-rendu réalisé par l’équipe de Composites World.

Voir toute la série…


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web : Kasutan. Le Journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.