Les publications du Journal du Composite sont interrompues

Nous recentrons nos activités sur la création de sites internet.

Besoin d'un site comme celui-ci ou d'une boutique en ligne ?
Retrouvez-nous sur Kasutan

Rattrapage JEC #20 : les panneaux extincteurs d’Acell


La société Acell Industrie Ltd., basée en Irlande, déjà présentée dans Composites World pour ses panneaux d’aménagement intérieur économiques, a annoncé un nouveau dispositif d’extinction d’incendie appelé « Smart Panel », ainsi qu’un nouveau partenariat nord-américain pour commercialiser ses panneaux de toitures.

Smart Panel est un panneau sandwich d’aménagement intérieur qui contient une pâte extinctrice brevetée. La pâte est reliée à un détecteur de fumée standard par des fils électriques. Le panneau peut être mis en place aux murs ou aux plafonds des pièces d’habitation.

Quand le détecteur de fumée se déclenche, la pâte subit une réaction exothermique et projette  sur les flammes la poudre qui résulte de la réaction, par effet Venturi, ce qui éteint le feu en quelques secondes.

D’après l’entreprise, ce dispositif d’extinction est sûr et réactif, combat pratiquement tous les types de feux, ne laisse aucun résidu et ne provoque aucune dégradation dans les logements.

La réaction chimique ne nécessite pas d’oxygène, les occupants peuvent donc évacuer la pièce en toute sécurité, même après l’éjection de la poudre.

Une des raisons de la commercialisation de Smart Panel, est que depuis le mois d’avril, toutes les habitations du Royaume-Uni doivent être équipées de dispositifs extincteurs : soit de gicleurs à eau, soit de systèmes à poudre comme celui d’Acell.

Une vidéo du panneau réagissant à un test d’incendie est disponible ici.

Acell a aussi annoncé la constitution d’une coentreprise avec un fabricant nord-américain de toits pour habitations, dans l’objectif de commercialiser ses panneaux de toit composites, conçus pour imiter l’ardoise ou les tuiles, à coût et masse bien moindres.

Quatre usines de production de panneaux de toit Acell seront construites en Amérique du Nord, et les panneaux seront intégrés au catalogue de la société partenaire, dont le nom n’a pas été précisé.

Acell a récemment inauguré son nouveau site internet.

Source : « JEC World 2016, the full report », Jeff Sloan, Sara Black et Donna Dawson, Composites World, 29 mars 2016.
Crédit photo : Acell.

Cet article fait partie de la série « Rattrapage de printemps » du salon JEC 2016 : chaque jour, retrouvez sur le Journal du Composite un nouvel extrait du compte-rendu réalisé par l’équipe de Composites World.

Voir toute la série…


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web : Kasutan. Le Journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.