Les publications du Journal du Composite sont interrompues

Nous recentrons nos activités sur la création de sites internet.

Besoin d'un site comme celui-ci ou d'une boutique en ligne ?
Retrouvez-nous sur Kasutan

Rattrapage JEC #24 : dépose automatisée et sélective de rubans thermoplastiques, par NetComposites


Le Stellar Project est un consortium dirigé par le britannique NetComposites, incluant Fraunhofer IPT, HBW‐Gubesh Thermoforming GmbH, basés en Allemagne, et d’autres participants. L’objectif du projet est de développer la dépose rapide et automatisée de rubans thermoplastiques [avec différents renforts], dans des zones localisées, pour produire des pièces économiques, comme l’a rappelé Joe Carruthers, dirigeant de NetComposites.

NetComposites exposait au JEC des exemples de l’avancement du projet : des échantillons matière de rubans thermoplastiques, des prototypes et une démonstration du concept de dépose sélective de rubans.

skateboard Stellar Project

D’après Joe Carruthers, le procédé est potentiellement compatible de n’importe quel polymère. NetComposites produit les rubans en largeurs allant de 6 à 25 mm.

Le groupe a développé un rouleau et une tête de dépose, équipée d’un laser pour la consolidation in‐situ, avec les entreprises partenaires AFPT GmbH, en Allemagne, et CGTech, en Angleterre. Un des principaux objectifs est de développer un poste de travail avec deux robots travaillant en tandem, produisant des pièces quasiment sans chute matière.

Trois démonstrateurs sont en cours : un profilé d’aile, une pièce automobile (en partenariat avec Toyota) et un skateboard.

Ecogel Cronos : un gelcoat respectueux de l’environnement et économique

Joe Carruthers a aussi signalé la participation de NetComposites à un deuxième consortium : celui du projet Ecogel Cronos, qui implique 13 entreprises partenaires. L’objectif de ce projet est le développement d’un gelcoat chargé pour la fabrication à cadences élevées.

Le projet inclut l’étude de nouvelles techniques pour déposer un gelcoat respectueux de l’environnement, sans styrène, sur des moules chauffés, qui permette d’obtenir une bonne finition esthétique pour un coût moindre que celui aux gelcoats traditionnels.

Le concept de gelcoat chargé pourrait réduire les coûts de production de 25 % et la consommation de matière première de 30 %, avec une durée de vie beaucoup plus longue. L’épaisseur de gelcoat pourrait de plus être réduite de 70 %.

Des informations supplémentaires concernant le projet Ecogel Cronos sont disponibles sur le site internet www.ecogelcronos.eu

Source : « JEC World 2016, the full report », Jeff Sloan, Sara Black et Donna Dawson, Composites World, 29 mars 2016.
C
rédits photos : Stellar Project.

Cet article fait partie de la série « Rattrapage de printemps » du salon JEC 2016 : chaque jour, retrouvez sur le Journal du Composite un nouvel extrait du compte‐rendu réalisé par l’équipe de Composites World.

Voir toute la série…


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web : Kasutan. Le Journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.