Les publications du Journal du Composite sont interrompues

Nous recentrons nos activités sur la création de sites internet.

Besoin d'un site comme celui-ci ou d'une boutique en ligne ?
Retrouvez-nous sur Kasutan

Rattrapage JEC #48 : les jantes carbone de Riba Composites


Depuis quelques années, les fibres de carbone sont de plus en plus utilisées dans l’automobile, mais les jantes en carbone restent rares, et les quelques modèles développés sont réservés – en option – aux véhicules de sport haut de gamme.

La jante carbone la plus répandue sur le marché est la jante monolithique à neuf branches CR‐9 de la marque australienne Carbon Revolution, vendue à environ 2700 € la jante. Cette jante a été développée pour la nouvelle Ford GTR350R, mais est aussi proposée sur le marché des pièces détachées.

Andrea Bedeschi, le directeur de général de Riba Composites, basé en Italie,
a déclaré au JEC que sa société avait entrepris de sérieux travaux, en collaboration avec des partenaires, pour développer sa propre gamme de jantes en carbone. Riba Composites vise des cadences de production de l’ordre de 20 000 à 40 000 pièces par an, et un prix unitaire d’environ 1000 €.

Pour atteindre ces objectifs, Riba Composites s’est associé avec Fraunhofer ICT (développement des préformes), ALPEX Technologies (outillages), l’Université de Bologna (matériaux), Cannon (équipement de RTM haute pression) et TüV Rhineland Group (essais).

D’après Andrea Bedeschi, Riba Composites a d’abord étudié une jante à cinq branches à base de préimprégnés de fibres de carbone, mais a dû se tourner vers le RTM haute pression – avec outillages métalliques – en raison des cadences de production élevées.

Par ailleurs, la conception d’une jante à cinq branches pose des difficultés – notamment pour passer les tests à l’impact. D’après Andrea Bedeschi, la conception de la jante n’est pas encore figée.

Riba Composites espère présenter un prototype lors du salon JEC World 2017, suivi d’une commercialisation en 2018.

Source : « JEC World 2016, the full report », Jeff Sloan, Sara Black et Donna Dawson, Composites World, 29 mars 2016.
Crédit photo : Carbon Revolution
.

Cet article fait partie de la série « Rattrapage de printemps » du salon JEC 2016 : chaque jour, retrouvez sur le Journal du Composite un nouvel extrait du compte‐rendu réalisé par l’équipe de Composites World.

Voir toute la série…

Lire aussi : Rattrapage JEC #40 : roues et capots carbone


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web : Kasutan. Le Journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.