Hyperloop, l’hyper entourloupe pour ses détracteurs

Applications Environnement le 16 mai 2018

Hyperloop, l’hyper entourloupe pour ses détracteurs

Bastia – Cagliari en 40 minutes, Limoges – Paris en moins de 30 minutes, Paris – Marseille en 45 minutes, Toulouse – Paris en 40 minutes, Lyon – Saint-Etienne en 8 minutes… Qui dit mieux ? Le projet Hyperloop lancé par Elon Musk en 2013 a libéré les imaginations. Désormais, start-up comme entreprises ayant pignon sur rue s’intéressent au projet d’un transport de capsules dans un tube à 1 200 km/h.

Les élus écologistes de la région Nouvelle Aquitaine dénoncent depuis plus de deux ans ce projet. « Les promoteurs du projet Hyperloop exercent depuis quelques mois un lobbying intense auprès des collectivités et des médias, notamment en Limousin, mais aussi à Toulouse ou dans la région des Pouilles (Italie). Objectif : décider les élu-e-s à engager des fonds publics pour développer une technologie qui répondrait aux besoins de mobilité des habitant-e-s des territoires », écrivaient les élus verts dans un communiqué daté du 18 mars 2016 et titré : « Hyperloop : une entourloupe financière, technique et écologique ».

Source : Usine Nouvelle